Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 00:00
Grande cérémonie hier soir pour l'attribution du Granny Award.
Oui, un seul trophée mais très mérité.

La grande prêtresse de la cérémonie a donc décidé d'attribuer le seul et unique Granny à Annie Tout Chocolat. Pour rendre hommage à la lauréate, le granny a adopté ses couleurs.

Enveloppe anis-chocolat

annie-pochette












A l'intérieur, lin anis-ruban chocolat

annie-pochette lin ruban












Le trophée, un granny
anis- chocolat d'un côté,

annie-granny2













chocolat-anis de l'autre.

annie-granny1                 













Modèle du granny trouvé chez Missfil, merci!


Annie, je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année avec tous tes numéros.


montage annie- pochette granny


























Ma number two à moi ayant jugé mon cadeau digne d'un 1er avril, j'attends avec impatience les commentaires des tiens.
Elle a néanmoins participé à la confection de la pochette, le bouton anis provient d'un de ses anciens gilets, à l'époque où elle était encore gentille avec sa mère.


Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 00:00
Une bricole de rien du tout, un petit coeur marque-pages au crochet pour marquer le coup (et les pages aussi éventuellement). J'ai trouvé le modèle ici.

anniv cathy3 

Emballé dans un coupon de tissu avec plein plein de sapins, Cathy est une fameuse reboiseuse, elle saura en prendre soin.

anniv cathy1


 C'est une toute petite chose mais c'est de tout coeur.

anniv cathy2

Joyeux anniversaire Cathy!
Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 18:30
Enfin, quand je dis petite bête, c'est petit par la taille parce que c'est d'une grande réalisation qu'il s'agit.

Depuis peu, Babeth s'est lancée dans la confection d'amigurumis et elle maîtrise à fond la technique. Je me demande même si elle ne dort pas avec son crochet.

J'ai libéré tout à l'heure un exemplaire de sa production.

Je vous présente Igloo, rennou né au mois d'août: 

(N'appelez pas le père nono à la rescousse, Igloo a certes eu un petit coup de chaud en arrivant (plus de 30°, le pauvre chouchou n'y est pas habitué) mais fort heureusement, j'ai reçu aujourd'hui aussi un autre paquet qui contenait des blocs de glace. Ouf, Igloo est installé bien au frais sur sa banquise improvisée.)

Igloo de face



Igloo de dos



Igloo vu de dessus



Igloo vu de dessous



Son profil gauche



Son profil droit



Igloo et son grelot



Igloo sur le dos





Mince, j'ai oublié de le prendre en photo sur le ventre, j'espère que ces quelques clichés d'Igloo auront suffi à vous faire admirer sa perfection.

Merci, merci Babeth, je suis contente comme tout avec mon rennou.






Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 00:00
Cela faisait déjà longtemps que je voulais gâter la Chenille mais voilà, je n'avais pas le déclic.
Et puis, il y a peu , il y avait une jolie petite chenille dans mes fraisiers alors je me suis décidée pour un envoi "fraises".

Une petite pochette tissu fraises d'après le tuto de la voisine (le blog a été fermé, il reste juste le tuto de la PP).




Et puis, comme il faut bien que je m'entraine, comme c'est tendance, une pochette au crochet couleur rouge fraise et vert feuilles de fraise( lambswool rouge et jungle d'après Phildar).
J'ai trouvé le motif de la pochette sur ce blog mais comme je voulais une pochette sans couture, j'ai changé la façon de faire.

Lors de mes recherches crochet sur le net, j'avais vu des pochettes sans couture mais au moment de faire la mienne, pas moyen de trouver des explications.
N'écoutant que mon inconscience courage, j'ai donc improvisé en montant une chaînette et en faisant quelques rangs de mailles serrées des deux côtés pour faire le fond de la pochette, puis j'ai enchaîné sur le point fantaisie. Je ne sais pas si c'est la façon de procéder mais ça fonctionne.





Un rang de mailles serrées dans le haut pour la finition, une chaînette  et un bouton fraise pour faire la fermeture.



J'avais eu la géniale idée de glisser un sachet individuel de fraises Tagada dans la pochette donc, avant de passer à la poste, je suis partie en quête de petits sachets de fraises (dans ma précipitation, j'ai oublié le papier d'emballage des pochettes) mais pas moyen d'en trouver. Il n'y avait que des giga paquets, bien trop gros pour la petite bestiole et surtout cela ne tenait pas dans ma pochette alors j'ai dû me résoudre à poster le tout sans Tagada, sans emballage.

Je ne peux même pas proposer à la Chenille une belle fraise de jardin bien mûre parce que voilà ce qui reste:



Pour l'instant, on baigne dans le vert, dans la bassine à confitures aussi:



(confiture de rhubarbe en devenir)

Je viens d'avoir des nouvelles fraîches du jardin, il y a du rouge partout à nouveau, dépêche toi p'tite bestiole, cela ne dure jamais longtemps !!!!












Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 07:00

J'ai choisi cette couleur de laine pour réaliser le chèche Phildar parce que j'ai adoré le film, parce que je suis radine, parce que quand je suis allée sur le site Phildar pour voir les coloris existants , j'hésitais entre rouge et marron et comme la couleur pourpre était bradée, je n'ai pas hésité, j'ai foncé tel un taureau. J'avais peur au départ étant donné mon inexpérience de me retrouver avec une serpillière alors autant minimiser le coût de la chose.

Une fois la laine arrivée, j'ai sorti les pelotes du carton, cédé le carton à Pelote ravie d'avoir une belle maison et je me suis mise à crocheter les 21 carrés nécessaires.
Il m'a fallu presque 1 heure et demie pour crocheter le premier, je n'arrêtais pas de vérifier, de revérifier... Heureusement, j'ai vite gagné de la vitesse.
Au bout de 21 carrés, il me restait les 7 triangles du haut et c'est à ce moment là que je me suis dit qu'il aurait été plus judicieux de commencer par les morceaux du haut pour pouvoir faire l'assemblage au fur et à mesure, parce que, je m'en doutais, j'allais rechigner à faire l'assemblage tout d'un bloc (mais bon, il était bien temps de réfléchir...).







J'ai commencé à assembler les morceaux lundi dernier puis j'ai continué mardi lors de ma séance pikékou et ce même jour, j'ai commencé la partie "coiffure" de la chose.
Oui, la coiffure, ultime étape indispensable (ce sont les franges qui m'ont fait craquer quand j'ai vu le modèle) à l'obtention d'un chèche digne de ce nom.
Tout d'abord, il faut poser des extensions de cheveux (comprenez des franges) et ce n'est pas une mince affaire.
Tenez-vous bien, il  faut ajouter 570 brins de 35 cm (199,5 mètres, je suis sympa, je vous ai fait le calcul).

J'ai étalé cette étape sur plusieurs jours pour faire durer le plaisir ne pas m'arracher les cheveux de sur la tête.

Une fois cette étape accomplie, on se retrouve avec un chèche chevelu bien comme il faut mais hirsute.


Il faut encore le coiffer, le tresser savamment (enfin savamment, j'ai plutôt fait comme j'ai pu), égaliser les pointes avant de crier victoire.





Pelote n'a pas voulu servir de mannequin (enfin si elle voulait bien mais elle voulait vous le présenter version paillasson, au risque de me vexer profondément), heureusement le chien de la maison est plus docile (il est gentil le toutou, il ne papatoune pas sur mon beau chèchèche lui).








Voilà, j'ai réalisé le projet pour lequel je me suis décidée à apprendre le crochet, je peux maintenant arrêter.
Non, je plaisante, je ferai d'autres choses avec cet engin mais j'ai encore d'autres apprentissages à faire...



chèche catalogue Phildar "In & Out" n° 7, Superbaby couleur Pourpre.




 

Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 00:00

Elles y ont cru depuis le début (sûrement même plus que moi) alors je me devais bien de leur envoyer un échantillon de mes travaux de débutante.

Version bleue pour Annie, version noire pour Mimi, un marque-page et un gri-gri porte-bonheur pour chacune.



J'ai trouvé le modèle du marque-page sur ce site  et le tuto du gri-gri sur ce blog.

Pas de problème pour le marque-page, il est très facile à réaliser et on voit tout de suite à quoi on a affaire.
Par contre, pour le gri-gri, j'étais un peu circonspecte parce qu'au départ, j'avais plutôt l'impression d'avoir crocheté deux "petites crottes" (en écrivant ces mots, j'espère que Malélé qui a la gentillesse de proposer son tuto ne passera pas par là ou que si elle passe, elle a un sens de l'humour très prononcé) mais finalement, après avoir ajouté les perles et la pampille, je trouve le résultat très sympa.

Je continue mon apprentissage du crochet, j'ai récupéré la laine pour mon chèche tant convoité la semaine dernière, à suivre...

Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 07:00


Je sens que je vais finir par écrire un roman avec mes mésaventures dans le monde obscur du crochet.

Hier soir, je me suis plongée dans la lecture du 7ème tome de Phildar Créations (je n'ai pas lu les 6 premiers mais c'est toujours un peu la même histoire, des fils, des aiguilles, un crochet...)
J'ai commencé ma lecture au chapitre 58, celui qui m'intéresse, le chèche au crochet, celui là même qui est responsable de mon entêtement à apprendre cette technique.

Comme quelqu'un qui apprend à lire, je suivais du doigt les mailles sur le schéma tout en lisant les explications dans le texte quand je me suis aperçue avec stupeur (mais heureusement sans les tremblements qui parfois l'accompagnent) que le schéma se lisait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
!!!!!!!!
Bon sang, j'aurais dû m'en douter, ces droitiers, il faut toujours qu'ils fassent tout à l'envers.(là, j'imagine Annie et Mimi consternées :"elle savait même pas qu'on lit un schéma de la droite vers la gauche!!!! Vraiment, il faut tout lui expliquer!!!!)

Tout à coup, je comprenais mieux pourquoi je trouvais bizarre de commencer le deuxième rang de la fleur par une maille coulée, ce que j'avais pris pour la première maille était en fait la dernière.

Petit à petit, je sortais du brouillard mais il me restait quand même à élucider le mystère du "oùkifopiquer??????".
Et là, je me suis souvenue que quand je me demandais bêtement: "dans quelle maille faut-il piquer pour avoir une belle fleufleur?" Annie m'avait dit par mail qu'on ne piquait pas dans les mailles mais dans le trou.
Je dois dire que cette révélation m'avait fait un peu l'effet d'un électrochoc.
"Ah bon, on pique dans le trou!!!! Mais fallait le dire!!!! C'est pour ça que je n'avais pas assez de mailles pour faire tous les points, fallait pas piquer dedans!!!".
Sur les conseils d'Annie, j'ai même défait, un peu la mort dans l'âme, une de ses fleurs pour voir oukifallaitpiquer.

Puis j'ai attrapé le premier bout de laine qui se présentait et miracle, j'ai réussi à obtenir une fleufleur ressemblante au modèle.



J'aurais bien crocheté tout un parterre fleuri mais comme j'avais mon roman Phildar ouvert à la bonne page, j'ai décidé de faire un essai de carré du chèche.
Et là, remiracle, j'y suis arrivée.

J'ai juste été stoppée dans mon élan parce que je suis arrivée au bout (pas du rouleau cette fois) de la pelote de laine. Mais bon, pas grave, j'ai compris le principe.



Et maintenant, chiche que je me fais un chèche! (enfin, pas tout de suite tout de suite mais le plus tôt possible)

Repost 0
Published by Pia - dans crochet
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pia
  • Le blog de Pia
  • : petits papotages autour du monde du fil, broderie, tricot, couture, petits ouvrages,
  • Contact

Et aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Archives